Activités de l’APC : La scène canadienne

Article 5 / 15 , Vol 41 No. 4 (Hiver)

Nouveau Président de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick

Le 23 octobre, pendant la première séance de la 59e législature de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, le député de Restigouche—Chaleur, Daniel Guitard, a été élu Président. Il présidera le premier gouvernement minoritaire de la province en un siècle.

« La population du Nouveau-Brunswick nous a demandé de travailler ensemble, a-t-il dit. Je ferai de mon mieux pour que cela se produise. »

Il a d’abord été élu député libéral le 22 septembre 2014. Il a été nommé whip adjoint du gouvernement et nommé président du caucus du gouvernement par la suite. Le Président Guitard a également été vice-président du Comité permanent de la politique économique et du Comité permanent des projets de loi d’intérêt privé ainsi que membre d’autres comités permanents.

Avant de se lancer en politique, il a travaillé au ministère fédéral de l’Emploi et de l’Immigration et a été propriétaire d’une entreprise spécialisée dans la vente et la réparation de produits du secteur des loisirs. Il a également été planificateur financier à la Banque Nationale.

M. Guitard est très actif au sein de sa collectivité; il a entre autres été président de divers festivals, gérant d’équipes de baseball et de hockey mineur, conseiller municipal et président du parc Atlas.

« Le rôle de Président est essentiel pour assurer le bon fonctionnement de l’Assemblée et pour veiller à ce que nous travaillions tous ensemble de façon efficace pour les gens qui nous ont élus, a-t-il ajouté. C’est un honneur pour moi d’avoir été choisi et je promets de faire de mon mieux pour servir avec impartialité l’Assemblée législative et tous les Néo-Brunswickois. »

Nouveau Président au Québec

Le député de Lévis, François Paradis, a été élu nouveau Président de l’Assemblée nationale du Québec le 27 novembre 2018. Il a été nommé dans ce rôle sans opposition.

« Je tiens à faire de la communication et de la transparence l’objectif premier de mon rôle, a-t-il dit. J’aimerais que les Québécois se sentent plus proches de l’Assemblée nationale et qu’ils puissent découvrir une démocratie moderne, efficace et innovatrice. J’espère que notre institution pourra projeter une image plus positive des gens qui y travaillent. »

M. Paradis a remercié ses collègues de lui avoir donné l’occasion de présider l’Assemblée nationale et s’est engagé à gagner leur confiance.

Il a dit que les Québécois demandent plus de transparence et une gestion encore plus rigoureuse de leurs institutions démocratiques.

Avant d’avoir été élu comme membre de la Coalition Avenir Québec en 2014, M. Paradis était journaliste à la radio et à la télévision. Il a notamment été animateur de Télé 4 à Radio-Canada et a travaillé à TVA. Il a animé Café Show, L’enfer ou le paradis, Première ligne et TVA en direct.com.

M. Paradis a un baccalauréat en science politique et en journalisme de l’Université Laval. Pendant son premier mandat à l’Assemblée nationale, il a été le porte-parole de nombreux dossiers pour le deuxième groupe d’opposition.

1 pensée sur “Activités de l’APC : La scène canadienne”

Les commentaires sont fermés.