Table ronde : Harcèlement des politiciennes dans les médias sociaux

Article 9 / 14 , Vol 40 No 3 (Automne)

Table ronde : Harcèlement des politiciennes dans les médias sociaux

Pour les politiciens, serrer des mains, embrasser des bébés, couper des rubans ou faire l’objet d’acerbes diatribes de citoyens mécontents font partie du métier. Cependant, les parlementaires de sexe féminin sont de plus en plus nombreuses à souligner et à dénoncer une forme particulière et de plus en plus fréquente d’intimidation, de harcèlement et de menaces sexospécifiques sur les médias sociaux. Dans la cadre de la présente table ronde, trois actuelles ou anciennes femmes parlementaires discutent de la violence dont elles ont été victimes, de leurs réactions à une telle violence et de ce qu’il faut faire, selon elles, pour la combattre.

Héritières du suffrage

Article 10 / 14 , Vol 40 No 3 (Automne)

Héritières du suffrage

Le 8 mars 2017, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, 338 jeunes femmes âgées de 18 à 23 ans ont occupé tous les sièges de la Chambre des communes. Le programme Héritières du suffrage de l’organisme À voix égales, qui a connu un franc succès, visait à souligner le 100e anniversaire de l’obtention du droit de vote aux élections fédérales pour certaines femmes. Il a suscité une attention positive dans des médias partout au Canada et dans le monde. Comme le révèlent les déléguées du programme dans cette table ronde éclairante, l’inspiration qu’elles ont puisée les unes auprès des autres et au contact des femmes parlementaires qu’elles ont rencontrées en route vers Ottawa et pendant leur semaine dans la capitale nationale aura une portée considérable, notamment lorsqu’elles partageront tout ce qu’elles ont appris avec les membres de leurs collectivités et qu’elles mettront ces connaissances en pratique dans leurs propres projets.

RPC : Qu’avez-vous retenu de cette expérience en tant que jeunes femmes qui s’intéressent à la politique, mais ont peut-être peu d’expérience en politique parlementaire ou partisane, voire aucune?

Le système parlementaire révisé de majorité additionnelle – une solution de rechange à la réforme électorale

Article 5 / 13 , Vol 39 No 4 (Hiver)

Le système parlementaire révisé de majorité additionnelle – une solution de rechange à la réforme électorale

Au cours de cette table ronde, des panélistes participant à une conférence du Groupe canadien d’étude des parlements sur l’histoire des réformes électorales au Canada ont abordé les raisons qui expliquent pourquoi le Canada a adopté son système actuel, le système uninominal majoritaire à un tour, les autres options ou expériences tentées dans certaines provinces canadiennes, puis ils ont commenté le changement perceptible quant au véritable moteur de la réforme électorale et pourquoi les attentes sur le processus de mise en œuvre de la réforme peuvent avoir changé.

Table ronde : Réforme parlementaire : le chemin parcouru et les orientations potentielles

Article 3 / 12 , Vol 39 No. 1 (Printemps)

Table ronde : Réforme parlementaire : le chemin parcouru et les orientations potentielles

En mai 2015, le Groupe canadien d’étude des parlements a tenu une conférence à Ottawa pour discuter des initiatives de réforme parlementaire du passé, du présent et de l’avenir. Quelques-uns des intervenants à la table ronde ont traité des réformes récentes et des perspectives de changement à court terme au Parlement et ont exprimé leur optimisme ou leur pessimisme devant les chances d’une évolution favorable.

RPC : Le programme de la conférence du Groupe canadien d’étude des parlements était structuré en toute souplesse autour de trois axes : qu’avons-nous fait, où en sommes-nous et où allons-nous? Je voudrais reprendre une structure semblable ici. Pourriez-vous nous dire rapidement comment le Parlement a changé et évolué au cours des 20 ou 30 dernières années?

Table ronde : De nouveaux parlementaires échangent leurs premières réflexions sur la vie parlementaire

Article 4 / 13 , Vol 38 No.4 (Hiver)

Table ronde – La vie après le Parlement : Le rôle des associations d’ex-parlementaires

Article 3 / 10 , Vol 38 No 3 (Automne)

Table ronde – La vie après le Parlement : Le rôle des associations d’ex-parlementaires

Vient un moment où tout parlementaire devient un ex-parlementaire. Au cours des dernières décennies, des associations d’anciens parlementaires ont été formées pour faciliter la transition et entretenir les liens sociaux tissés entre ces hommes et ces femmes pendant leurs années au sein d’une assemblée législative. Dans le cadre de cette table ronde, la Revue parlementaire canadienne a réuni des membres de plusieurs associations provinciales d’ex parlementaires qui discutent des travaux de leurs organisations et décrivent toute l’expérience que celles-ci peuvent apporter dans le cadre des projets de recherche et de liaison actuels des assemblées législatives.

Table ronde : Retouches obligées dans la forme : produire les journaux des débats au Canada

Article 3 / 11 , Vol 38 No 2 (Été)

Table ronde : Retouches obligées dans la forme : produire les journaux des débats au Canada

Produisant les transcriptions officielles des débats parlementaires, les journaux des débats au Canada ont la responsabilité d’offrir aux parlementaires et aux citoyens du Canada un compte rendu juste et précis de ce qui se produit tous les jours sur le parquet des assemblées législatives. À cette table ronde, quatre directeurs/rédacteurs en chef de journaux des débats canadiens discutent de la façon dont travaillent leurs équipes pour faire la transition entre « le pittoresque des débats et le caractère formel du texte ».

Table ronde : Les personnes handicapées en politique parlementaire

Article 3 / 12 , Vol 38 No 1 (Printemps)

Table ronde : Les personnes handicapées en politique parlementaire

Bien que les parlementaires et les personnalités publiques handicapés aient acquis de la notoriété au cours de la dernière décennie au Canada, de nouvelles études démontrent que les personnes ayant un handicap déclaré ne briguent pas de charge publique proportionnellement à leur présence dans la population en général. Dans le cadre de la présente table ronde, la Revue parlementaire canadienne a réuni des universitaires, des parlementaires et des titulaires de charge publique qui s’intéressent à la politique et aux personnes handicapées pour discuter de la situation de ces dernières en politique parlementaire et trouver des stratégies qui amélioreraient l’accessibilité de la vie politique pour tous les Canadiens.

RPC : M. Levesque, vos recherches récentes indiquent que les personnes handicapées ne briguent pas les suffrages dans une proportion représentative de leur présence dans la population en général. Pourquoi le taux de participation à la vie politique des personnes handicapées est-il si faible?

Table ronde sur l’abaissement de l’âge légal pour voter : les pour et les contre

Article 9 / 12 , Vol 36 No 2 (Été)

Table ronde sur l’abaissement de l’âge légal pour voter : les pour et les contre

Aux termes de l’accord d’Édimbourg (Edinburgh Agreement) conclu entre le gouvernement du Royaume-Uni et celui d’Écosse en prévision d’un référendum sur l’indépendance écossaise, il a été convenu que le droit de vote au référendum pourrait être accordé aux adolescents de 16 et 17 ans. Le 24 janvier 2013, la Chambre des communes britannique s’est prononcée par 119 voix contre 46 en faveur d’une motion visant à appliquer cet élargissement du droit de vote à l’ensemble du Royaume-Uni. Un mois plus tard, la Chambre des lords a débattu de la question de l’âge électoral, sujet d’intérêt pour les législateurs du Canada et d’ailleurs au monde soucieux d’amener les jeunes à s’intéresser à la politique. Les lignes qui suivent constituent une version abrégée de certaines des interventions favorables et défavorables à l’abaissement de l’âge électoral. Pour consulter l’ensemble des interventions dans leur version intégrale, voir les débats de la Chambre des lords du 27 février 2013.

Table ronde sur la gestion de la Chambre en période de disette financière

Article 5 / 10 , Vol 35 No 1 (Printemps)

Table ronde sur la gestion de la Chambre en période de disette financière

La dernière session du 33e Colloque régional canadien de l’APC, organisé à Fredericton le 4 novembre 2011, avait pour thème l’austérité financière. Les extraits qui suivent s’appuient sur la transcription des discussions. Dale Graham est président de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, Bill Barisoff, président de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique, Alfie MacLeod, vice-président de la Chambre d’assemblée de Nouvelle-Écosse, Steve Peters, ancien président de l’Assemblée législative de l’Ontario, David Smith, sénateur canadien, Gordie Gosse, président de la Chambre d’assemblée de Nouvelle-Écosse, Fatima Houda-Pepin, première vice-présidente de l’Assemblée nationale du Québec, et Hunter Tootoo, président de l’Assemblée législative du Nunavut.