Sam Johnston, premier président autochtone d’une assemblée législative au Canada

Article 9 / 9 , Vol 42 No. 2 (Été)

Sam Johnston, premier président autochtone d’une assemblée législative au Canada

Samuel (Sam) Johnston, de la Première Nation des Tlingits de Teslin, est une figure particulière de l’histoire canadienne. Premier Autochtone élu président d’assemblée législative au Yukon et au Canada, il a joué un rôle déterminant dans l’établissement de revendications territoriales et la conclusion d’ententes sur l’autonomie gouvernementale entre des Premières Nations et les gouvernements du Yukon et du Canada.

Caitilín O’Hare

Samuel (Sam) Johnston est né en 1935 à Teslin, petit

village du Yukon sis dans le territoire ancestral

des Tlin Samuel (Sam) Johnston est né en 1935

à Teslin, petit village du Yukon sis dans le territoire

ancestral des Tlingits de Teslin, où se réunissaient

traditionnellement les Tlingits de l’intérieur en

été. Son périple en politique a commencé avec son

élection comme chef du Conseil des Tlingits de Teslin,

en 1970, fonction qu’il a occupée jusqu’en 1984. En

février 1973, il s’est rendu à Ottawa au sein d’une

délégation de chefs de Premières Nations du Yukon

pour présenter au premier ministre de l’époque,

Pierre Trudeau, un document intitulé Together

Today for Our Children Tomorrow – A Statement

of Grievances and an Approach to Settlement by the

Yukon Indian People [Ensemble aujourd’hui pour

nos enfants demain – Exposé de grief et modalités de

règlement soumis par les Autochtones du Yukon]. Ce

document, dont M. Johnston était signataire, exposait

l’historique et les besoins des peuples des Premières

Nations du Yukon et a jeté les bases de l’Accordcadre

définitif. Bien qu’il n’ait été conclu qu’en 1988 et

finalisé en 1990, l’Accord-cadre sert de modèle pour

les ententes définitives (revendications territoriales)

et les ententes sur l’autonomie gouvernementale

entre les différentes Premières Nations du Yukon,

le gouvernement du Canada et le gouvernement du

Yukon.

Samuel Johnston a fait son entrée à l’Assemblée

législative du Yukon en 1985, après son élection

comme député du Nouveau Parti démocratique dans

la circonscription de Campbell, siège qu’il a conservé

Hon. Sam Johnston

en 1989. Il a été élu président de l’Assemblée législative

du Yukon le 15 juillet 1985, au début de la 1re session

de la 26e législature. M. Johnston devenait le premier

Autochtone élu à cette fonction non seulement au

Yukon, mais dans tout le Canada. Il a été réélu comme

président de l’Assemblée le 8 mars 1989, premier

jour de séance de la 27e législature, et est demeuré

en poste durant toute la législature. Au cours de

cette période, il a continué de soutenir la population

des Premières Nations du Yukon et a poursuivi son

travail de chef du Conseil des Tlingits de Teslin. Le 3

juin 1992, le dernier jour de son mandat de Président,

au cours de l’examen en deuxième lecture du projet