Extrait de livre : Tragédie aux Communes « En quoi consiste ce travail, de toute façon? »

Article 10 / 14 , Vol 37 No 2 (Été)

Extrait de livre : Tragédie aux Communes « En quoi consiste ce travail, de toute façon? »

Dans Tragedy in the Commons: Former Members of Parliament Speak Out About Canada’s Failing Democracy, les auteurs Alison Loat et Michael MacMillan utilisent les entrevues de départ de 80 anciens parlementaires pour révéler comment les politiciens fédéraux se sentent lorsqu’ils dirigent le pays. Leurs principales conclusions sont les suivantes : de nombreux députés ne comprenaient pas clairement quel était leur rôle à Ottawa et se sentaient souvent coincés par un système de partisanerie qui entravait leur liberté à Ottawa. Ces extraits du chapitre 4 (« What Job Is This Anyway? ») révèlent que de nombreux députés interrogés trouvaient que le résultat le plus tangible de leur travail était les services qu’ils rendaient aux électeurs dans leurs circonscriptions, ce qui a amené les auteurs à se demander si tout le travail de circonscription constitue la meilleure utilisation possible du talent et du temps des députés.

Continuer la lecture de « Extrait de livre : Tragédie aux Communes « En quoi consiste ce travail, de toute façon? » »

L’équilibre travail-famille : une défi pour les députés canadiens

Article 8 / 12 , Vol 36 No 1 (Printemps)

L’équilibre travail-famille : une défi pour les députés canadiens

De nombreux Canadiens peinent à trouver un équilibre entre leur famille et leur carrière. Un sondage effectué par Harris/Décima en 2011 indique que 47 % des Canadiens se démènent pour atteindre un équilibre travail-vie personnelle, et que la famille pèse souvent lourd dans la balance. Certaines professions, notamment celle de député, rendent l’atteinte de cet équilibre encore plus difficile que d’autres. Le présent article se penche sur la nature générale de la pression exercée sur les députés, les deux stratégies utilisées par les élus pour s’adapter aux défis de leur profession, et des réformes potentielles visant à faire baisser la pression ressentie par les députés et leur famille. Les données de l’article proviennent d’une série d’entrevues semi-structurées effectuées par Samara, organisme de bienfaisance indépendant dont l’objectif est d’améliorer la participation politique et démocratique au Canada dans le cadre de son projet d’entrevues avec les députés sortants. Pour rédiger l’article, les auteurs ont utilisé les transcriptions d’entrevues de 65 députés sortants qui ont quitté la vie publique durant ou après les 38e et 39e législatures, dont 21 ministres et un ancien premier ministre. Les personnes interrogées représentaient tous les partis politiques et toutes les régions du pays et ont été en poste durant 10,5 ans en moyenne.

Dans son examen perspicace du « côté sombre » de la vie politique au Canada, Steve Paikin attend l’avant-dernier chapitre de son livre pour aborder le sujet de la famille. Son récit ressemble étrangement à un avertissement bien senti adressé à ceux qui se lancent en politique et qui ont l’espoir de maintenir une vie familiale sereine. Il raconte notamment l’histoire de Christine Stewart, députée libérale élue en 1993, qui, lors de sa participation à une séance d’orientation offerte aux nouveaux députés, avait entendu ce qui suit : « Regardez les gens dans cette pièce, avait averti l’animateur de la séance. Parce qu’à la fin de votre carrière politique, 70 % d’entre vous seront divorcés ou auront causé de sérieux dommages à leur mariage. » Mme Stewart pensait bien réussir à être l’exception à la règle; pourtant, ses 17 années de mariage ont pris fin au cours de sa carrière de députée.

Continuer la lecture de « L’équilibre travail-famille : une défi pour les députés canadiens »

Député fédéral, poste sans mode d’emploi

Article 5 / 10 , Vol 34 No 1 (Printemps)

Député fédéral, poste sans mode d’emploi

Le présent article est basé sur une plus grande étude où l’on s’est servi d’entrevues de départ avec d’anciens députés fédéraux pour déterminer, entre autres, si nos élus concevaient tous de la même façon leur travail de député. On est ainsi parvenu à établir cinq grandes catégories de députés qui se chevauchaient. L’auteure suggère que le fait que les députés ne perçoivent pas tous leur rôle de la même façon comporte certaines conséquences.

En 2009-2010, 65 anciesn députés fédéraux ont été interrogés dans le cadre de ce projet. Ils avaient servi leurs citoyens pendant 10 ans en moyenne et quitté leurs fonctions durant ou après les 38e et 39e législatures, soit entre 2004 à 2008. Chaque député avait siégé dans au moins un parlement minoritaire. Nombre d’entre eux sont arrivés à Ottawa à un moment particulier de notre histoire politique, lorsque le Bloc québécois, le Parti réformiste et plus tard, une fois la fusion réalisée, le Parti conservateur du Canada sont devenus des acteurs importants sur la scène nationale1.

Continuer la lecture de « Député fédéral, poste sans mode d’emploi »