Privilège parlementaire? Les liens familiaux au sein du Parlement du Canada

Article 5 / 12 , Vol 41 No. 1 (Printemps)

Privilège parlementaire? Les liens familiaux au sein du Parlement du Canada

L’histoire parlementaire canadienne est riche en exemples actuels et passés d’hommes et de femmes issus d’une dynastie familiale de politiciens. Curieusement toutefois, le monde universitaire s’est très peu intéressé au phénomène. Bien des questions sur les liens familiaux entre parlementaires demeurent sans réponse. Quel est le taux de parenté au sein du Parlement du Canada? Comment ce taux a-t-il évolué au fil du temps, et peut on expliquer cette évolution? Quels avantages les politiciens appartenant à une dynastie familiale possèdent-ils, et à quelles contraintes se heurtent-ils? Dans le présent article, l’auteur mesure la proportion des liens familiaux au sein de la Chambre basse du Parlement fédéral du Canada et présente des données sur ces liens familiaux depuis la première législature canadienne. Après avoir examiné les données d’ordre économique et électoral, il fait valoir que la diminution observable du taux de parenté au fil du temps pourrait s’expliquer par les changements apportés au système électoral afin d’en accroître la transparence et de le rendre socialement plus inclusif. Enfin, l’auteur conclut son article en suggérant des pistes en vue de recherches futures.

Taux de parenté depuis la première législature canadienne

Continuer la lecture de « Privilège parlementaire? Les liens familiaux au sein du Parlement du Canada »

En attendant le grand tournant : les femmes au Parlement du Canada

Article 8 / 12 , Vol 33 No 2 (Été)

En attendant le grand tournant : les femmes au Parlement du Canada

En 2009, la Chambre des communes du Canada comptait 69 députées (environ 22 % des sièges). Le Canada est classé, après la Mauritanie, au 48e rang quant au nombre de femmes à son assemblée nationale, d’après une étude de l’Union interparlementaire. Certains pays ont prouvé que les États peuvent accroître le nombre de législatrices pratiquement du jour au lendemain. Ce processus, qui consiste à augmenter rapidement la représentation féminine à l’occasion d’un seul scrutin, a été désigné sous le nom de « grand tournant ». Le présent article porte sur la possibilité de mettre en œuvre des politiques viables pour créer un grand tournant sur le plan de l’équilibre entre les sexes au Canada. Il examine les questions d’ordre philosophique et éthique liées à la représentation des femmes, ainsi que les divers déterminants de l’élection de celles-ci à une charge publique, d’après les ouvrages sur ce sujet. Enfin, l’auteur soutient que, si certaines conditions se maintiennent, un grand tournant sur le plan de l’équilibre entre les sexes est possible au Canada.

Il est presque certain qu’un grand tournant se présentera sous forme de quota par sexe, ce qui soulève encore des questions éthiques au Canada. C’est pourquoi il est nécessaire d’explorer la question de la représentation des femmes de manière plus large, en se reportant aux écrits d’un des plus influents penseurs du régime parlementaire.

Continuer la lecture de « En attendant le grand tournant : les femmes au Parlement du Canada »