Une année mémorable : un cent cinquantenaire à célébrer

Article 1 / 10 , Vol 37 No 1 (Printemps)

Vol 37 No 1Une année mémorable : un cent cinquantenaire à célébrer

L’Île-du-Prince-Édouard est fière du rôle historique qu’elle a joué dans l’édification de la fédération. Des célébrations sont prévues tout au long de 2014 pour marquer le 150e anniversaire de la Conférence de Charlottetown initiale.

Continuer la lecture de « Une année mémorable : un cent cinquantenaire à célébrer »

Il est temps d’envisager l’abolition du Sénat

Article 3 / 13 , Vol 36 No 4 (Hiver)

Il est temps d’envisager l’abolition du Sénat

Le 6 novembre 2013, l’Assemblée législative de la Saskatchewan a voté pour l’abrogation de la Senate Nominee Election Act, concernant la sélection des candidats sénatoriaux. Immédiatement après le vote, le premier ministre a présenté une motion demandant que l’Assemblée législative de la Saskatchewan appuie l’abolition du Sénat du Canada. Après les discours du premier ministre, du chef de l’opposition et d’autres députés sur la motion, le leader du gouvernement à la Chambre a demandé au Président de transmettre une copie de la motion et du compte rendu textuel au premier ministre du Canada et aux chefs des partis d’opposition à la Chambre des communes, ainsi qu’au premier ministre de chaque province et territoire. Le présent article est une version légèrement abrégée du discours du premier ministre sur la motion.

Nous sommes sur le point de débattre d’une question importante, ici, à l’Assemblée législative. Il ne s’agit pas de l’enjeu le plus important pour la Saskatchewan. En fait, pour la plupart des gens, il ne figurerait même pas dans le top 20. Nous ne perdrons donc pas notre temps à discuter de la nature bicamérale du gouvernement fédéral et s’il faut la changer. Toutefois, nous allons faire, je crois, une importante déclaration, non seulement aux citoyens de la province que nous représentons, pour qui nous travaillons, mais aussi au reste du pays, pour leur laisser savoir que la province de la Saskatchewan, après mûre réflexion — sans aucun lien avec les déboires actuels au Sénat, même si la situation nous éclaire quelque peu — en est arrivée à ce qui pourrait être la meilleure solution pour le pays en ce qui concerne le parlement bicaméral.

Continuer la lecture de « Il est temps d’envisager l’abolition du Sénat »

Femmes parlementaires du Commonwealth souligne la réussite des femmes

Article 4 / 13 , Vol 36 No 4 (Hiver)

Femmes parlementaires du Commonwealth souligne la réussite des femmes

FPC, une instance de l’Association parlementaire du Commonwealth, vise à assurer une meilleure représentation des femmes au sein des gouvernements provinciaux et territoriaux du Canada ainsi que du Commonwealth. En juillet 2013 a eu lieu la conférence du Comité directeur de FPC, à Edmonton. Nous vous présentons ici le programme de la conférence et les projets stratégiques de FPC (Canada).

Continuer la lecture de « Femmes parlementaires du Commonwealth souligne la réussite des femmes »

Les défis auxquels les femmes sont confrontées en politique

Article 4 / 11 , Vol 36 No 3 (Automne)

Les défis auxquels les femmes sont confrontées en politique

Cet article traite de certaines des raisons qui tendent à décourager les femmes de se porter candidates à des charges électives et des raisons pour lesquelles une participation accrue des femmes est souhaitable.

Au Parlement du Canada, les femmes représentent seulement 24 % des parlementaires élus. En 2007, au Manitoba, nous avons franchi de peu le seuil magique des 30 % de législatrices élues. Or, aux élections de 2011, ce pourcentage est redescendu à 27 % : nous avons perdu du terrain. Au total, les femmes détiennent seulement environ 20 % des sièges dans les parlements du monde entier. Toutefois, ce n’est pas seulement en politique que le nombre de femmes est faible. Au Canada, seuls 10 % des membres des conseils d’administration des sociétés ouvertes sont des femmes et seuls 29 % des cadres supérieurs au Canada sont de sexe féminin.

Continuer la lecture de « Les défis auxquels les femmes sont confrontées en politique »

Tendre la main aux femmes canadiennes et aux jeunes Canadiennes

Article 2 / 12 , Vol 36 No 2 (Été)

Tendre la main aux femmes canadiennes et aux jeunes Canadiennes

L’Association parlementaire du Commonwealth (APC) et les Femmes parlementaires du Commonwealth (FPC) cherchent ensemble à améliorer la représentation des femmes dans les assemblées législatives du Canada et du Commonwealth. Créée en 2005, la section Région du Canada des FPC est composée de femmes parlementaires des assemblées législatives provinciales et territoriales et du Parlement fédéral. Elle a pour buts et objectifs d’offrir des possibilités de discussion stratégique et de perfectionnement professionnel aux parlementaires futures et actuelles; d’augmenter la représentation féminine dans nos parlements; de tisser des liens entre les femmes parlementaires canadiennes; de favoriser les relations avec d’autres pays qui ont des liens parlementaires étroits avec le Canada; de discuter, d’établir des stratégies et de prendre des mesures concrètes relativement aux enjeux liés au genre, au Canada et à l’étranger. Les FPC poursuivent leurs objectifs au moyen des conférences annuelles de l’Association parlementaire du Commonwealth et de conférences régionales, de programmes de sensibilisation et de leur participation à de nombreux ateliers de formation électorale à l’échelle du pays. Le présent article porte sur le Programme de sensibilisation qui s’est tenu à Québec.

Pour accroître la participation politique des femmes et des filles, il est extrêmement important de les sensibiliser et de leur communiquer de l’information sur le rôle des parlementaires, le système parlementaire et le processus politique. Les programmes de sensibilisation constituent une occasion en or d’encourager la participation et de démystifier le monde politique.

Continuer la lecture de « Tendre la main aux femmes canadiennes et aux jeunes Canadiennes »

Inauguration du tapis vert à l’Assemblée législative de la Saskatchewan

Article 1 / 12 , Vol 36 No 1 (Printemps)

Vol 36 No 1Inauguration du tapis vert à l’Assemblée législative de la Saskatchewan

Le 10 octobre 2012, le président a procédé à l’inauguration officielle du nouveau tapis de la Chambre de l’Assemblée législative de la Saskatchewan. Le tapis rouge, complètement usé, a été remplacé par un tapis de couleur verte, comme le prévoyaient les plans originaux de l’édifice. L’inauguration s’est déroulée au cours d’une cérémonie officielle à laquelle ont été invités les anciens présidents, premiers ministres, greffiers et députés, ainsi que les députés en fonction, des écoles et des membres du public.

Continuer la lecture de « Inauguration du tapis vert à l’Assemblée législative de la Saskatchewan »

Rôle du gouvernement en matière de sport pour les jeunes

Article 3 / 12 , Vol 36 No 1 (Printemps)

Rôle du gouvernement en matière de sport pour les jeunes

À une époque où le taux d’obésité chez les jeunes Canadiens atteint des sommets sans précédent et où l’activité sportive quotidienne de ce groupe est au plus bas de l’histoire, les familles canadiennes ont grandement besoin du soutien du gouvernement en matière de sport pour les jeunes. Si le gouvernement n’apporte pas de changements fondamentaux dans ce domaine, elles continueront à se débattre avec les multiples exigences et défis que représentent notamment l’alimentation saine, l’obstacle créé par l’augmentation des frais d’inscription aux activités sportives, le vieillissement des établissements, la régression du bénévolat, l’absence de développement sportif à un jeune âge, l’absence de programmes pour les jeunes des quartiers défavorisés et le mauvais rendement persistant des athlètes canadiens lors des compétitions internationales. Il faut modifier la culture pour régler ces problèmes croissants, et, compte tenu du fait que l’obésité représente des coûts de 7 milliards de dollars par année au pays, la question est pressante. Le présent article présente certaines solutions possibles et passe en revue certains modèles instaurés avec succès en Europe.

Alors que le coût des soins de santé financés par l’État augmente de façon incontrôlée, il faut donner à la santé des jeunes la place qui lui revient. Mal équilibré et aux prises avec des problèmes touchant l’ensemble de la population, le système de soins de santé du Canada est fondé sur le principe que c’est après avoir contracté une maladie ou s’être blessé que le citoyen prend contact avec lui pour tenter de diminuer le plus possible les conséquences de ses maux. Pour les grands problèmes de santé comme l’obésité endémique chez les jeunes, on a plutôt tendance à normaliser la situation1. Compte tenu du fait que plus de 50 % des parents d’enfants obèses ont eux-mêmes un problème de poids, l’amalgame dangereux des horaires chargés, de la dépendance aux plats cuisinés à forte teneur en gras et en calories, et du manque d’activité physique exacerbe un problème qui prend racine au sein de la famille2.

Continuer la lecture de « Rôle du gouvernement en matière de sport pour les jeunes »

Les femmes devraient-elles bénéficier d’un traitement spécial au Parlement?

Article 4 / 12 , Vol 36 No 1 (Printemps)

Les femmes devraient-elles bénéficier d’un traitement spécial au Parlement?

L’ordre du jour de la plupart des conférences de l’APC contient au moins un point sur la question des femmes en politique. Si le présent article traite de certaines stratégies nécessaires pour que plus de femmes soient élues, il précise toutefois que les femmes doivent aller au-delà de l’idée de mesures distinctes pour elles.

La question des femmes en politique est un domaine d’une importance cruciale qui a évolué depuis le jour où les femmes ont obtenu le droit de vote. Au Canada, c’est dans ma province, le Manitoba, que les femmes ont obtenu, de haute lutte, le droit de vote pour la première fois, en 1916. Une femme nommée Nellie McClung a été une figure de proue de ce combat. Femme fougueuse, elle s’est opposée au premier ministre de l’époque, pour qui le rôle de la femme consistait à rester au foyer et à aller chercher les pantoufles de son mari quand celui-ci rentrait à la maison, après une dure journée de travail.

Continuer la lecture de « Les femmes devraient-elles bénéficier d’un traitement spécial au Parlement? »

L’Assemblée législative du Nunavut : un exemple de gouvernement par consensus dans l’Arctique canadien

Article 1 / 13 , Vol 35 No 4 (Hiver)

Vol 35 No 4L’Assemblée législative du Nunavut : un exemple de gouvernement par consensus dans l’Arctique canadien

Le présent article se veut une introduction au territoire du Nunavut et à sa place dans la fédération canadienne. En outre, il donne un aperçu de la structure et du fonctionnement de l’Assemblée législative territoriale. Il se termine par un examen de certains défis et possibilités émergents.

Continuer la lecture de « L’Assemblée législative du Nunavut : un exemple de gouvernement par consensus dans l’Arctique canadien »

Les projets de loi d’initiative parlementaire sont-ils encore utiles?

Article 2 / 13 , Vol 35 No 4 (Hiver)

Les projets de loi d’initiative parlementaire sont-ils encore utiles?

Les projets de loi d’initiative parlementaire sont présentés par des députés qui ne font pas partie du Cabinet, donc par de simples députés de l’opposition ou du gouvernement. Dans l’article, l’auteur avance que les projets de loi d’initiative parlementaire représentent des mécanismes utiles pour les citoyens, qu’ils soient adoptés ou non. Ces textes peuvent, en effet, servir à susciter la discussion et la motivation nécessaires à l’établissement de politiques.

J’ai commencé à m’intéresser aux projets de loi d’initiative parlementaire durant l’hiver 2007, lorsque j’étais ministre du Travail sous le gouvernement Calvert, en Saskatchewan. Début janvier, l’opposition avait annoncé son intention de présenter un projet de loi d’initiative parlementaire sur le congé accordé aux réservistes lors de la prochaine séance du printemps. Après une courte discussion, le gouvernement a fait savoir par communiqué qu’il « collaborerait avec l’opposition officielle de la Saskatchewan pour apporter les changements nécessaires ». D’ailleurs, on m’a cité en train de dire : « Voici un dossier où le gouvernement et l’opposition peuvent et devraient collaborer. » Même si le projet de loi d’initiative parlementaire a bel et bien été présenté, nous avons finalement apporté les changements au moyen d’un projet de loi parrainé par le gouvernement.

Continuer la lecture de « Les projets de loi d’initiative parlementaire sont-ils encore utiles? »