Un programme de rédaction législatives à la portée mondiale

Article 11 / 13 , Vol 33 No 3 (Automne)

Un programme de rédaction législatives à la portée mondiale

À cause du départ à la retraite d’un grand nombre d’experts en rédaction de textes législatifs, tant au Canada que partout dans le monde, et compte tenu du peu de possibilités de formation dans le domaine, une pénurie semble menacer une gamme étendue de parlements. Le présent article se penche sur un programme conçu pour former de futurs rédacteurs législatifs.

Les nouvelles initiatives découlent d’un besoin. Puisque la société continue de compter sur la primauté du droit comme fondation de l’ordre et de la civilité, la création de lois, de règlements ou de politiques constitue un élément essentiel du rôle du législateur.

L’Assemblée législative de l’Alberta a reconnu la nécessité d’instaurer un programme de formation sur les bonnes pratiques de rédaction et de permettre aux diplômés d’étoffer leurs connaissances et de mettre en application les compétences acquises dans différents contextes réels. La majorité des quelques programmes de rédaction existants obligent les étudiants à étudier sur le campus pour des périodes de temps prolongées, ce qui n’est pas faisable pour bon nombre de ceux qui travaillent à plein temps.

Étant donné ces besoins prévus, la prochaine étape a consisté à déterminer si un programme de rédaction pouvait être élaboré de façon à offrir plus de souplesse à ceux qui souhaitent poursuivre des études dans le domaine. Grâce à des collaborations précédentes, les fonctionnaires de l’Assemblée législative de l’Alberta étaient familiers avec le savoir-faire de l’Université Athabasca en matière d’éducation en ligne et à distance et avec la vaste gamme d’outils d’apprentissage, notamment un programme de rédaction législative offert par l’entremise du Commonwealth of Learning (COL). Le COL est un organisme intergouvernemental créé par les chefs de gouvernement des pays membres du Commonwealth pour favoriser le développement et la mise en commun des connaissances, des ressources et des technologies liées aux domaines de l’apprentissage ouvert et de l’enseignement à distance.

Grâce à des années d’efforts concertés, le Commonwealth of Learning et l’Université Athabasca ont officiellement lancé, en novembre 2009, un programme de rédaction législative menant à l’obtention d’un diplôme de cycle supérieur. Ce programme présentera de nombreux avantages, non seulement pour les Albertains et les Canadiens, mais également pour des législateurs du monde entier et leurs électeurs.

Ce programme s’adresse à des étudiants potentiels de partout sur la planète. Il leur donne accès à de la documentation et à des conseils fournis par des instructeurs chevronnés et qualifiés dans une salle de classe mondiale où les étudiants travaillent de façon indépendante, tout en bénéficiant d’ateliers, de discussions et d’exercices en ligne avec leurs pairs. À l’heure actuelle, un tiers des étudiants inscrits au programme viennent de l’extérieur du Canada, notamment du Belize, des Bermudes, de Hong Kong et du Kenya. L’aspect unique de ce programme est que, malgré que les étudiants proviennent de différents horizons et qu’ils ne partagent pas de frontières communes, ils désirent tous acquérir des compétences spécialisées en rédaction.

À qui le programme convient-il? Aux personnes qui amorcent une carrière en rédaction ou qui souhaitent le faire et aux employés de ministères et d’organismes, gouvernementaux ou non, qui ont un lien avec l’élaboration et la rédaction de lois, de règlements, de politiques et de documents similaires.

Les diplômés du programme de rédaction législative posséderont les aptitudes nécessaires pour assumer, avec compétence et confiance, des responsabilités diversifiées et stimulantes en rédaction. Le programme leur enseignera les principes de la rédaction législative dans les pays et les territoires de common law et leur offrira une solide base en bonnes pratiques de rédaction.

L’Assemblée législative de l’Alberta est fière d’avoir pris part à l’élaboration de cette occasion unique d’apprentissage, grâce à laquelle la communauté mondiale tirera profit des compétences de ses diplômés. L’Université Athabasca et le Commonwealth of Learning, les deux organismes prospères qui ont collaboré en vue de faire de ce programme une réalité, constituent vraiment un exemple à suivre. Pour vous renseigner davantage sur le programme, rendez-vous à l’adresse www.athabascau.ca/gdld.