Activités de l’APC : La scène canadienne Vol 36 No 3

Activités de l’APC : La scène canadienne

51e Conférence régionale canadienne de l’APC, Alberta

Le président Gene Zwozdesky a accueilli quelque 80 législateurs et observateurs à la 51e Conférence régionale canadienne de l’APC tenue à Edmonton du 14 au 20 juillet 2013. Des délégations se sont présentées de toutes les assemblées canadiennes à l’exception de celle de Colombie-Britannique et du Manitoba, qui siégeaient toujours. Entre autres invités spéciaux, mentionnons Martin Penn, représentant les Îles Vierges britanniques, Michael Poley, président de l’assemblée législative de Tasmanie et Charnit Singh Atwai, président de l’assemblée législative du Punjab. Meenaksi Dhar, directrice adjointe des programmes auprès du Secrétariat de l’APC à Londres représentait le Secrétaire général de l’APC.

La première séance de travail, présidée par David Laxton (Yukon) avait pour thème « Tendances et développements par rapport aux affaires émanant des députés ». Les conférenciers étaient Lisa MacLeod (Ontario) Mary-Anne Jablonski (Alberta) et Russ Hiebert, député.

Immédiatement après la première session William Mitchell, adjoint aux programmes à l’assemblée de l’Alberta a présenté un exposé spécial aux délégués sur l’histoire de l’Alberta intitulé « Conflits pétroliers, certificats de prospérité et législation désavouée : une brève histoire de l’Assemblée de l’Alberta ».

Deux séances de travail portaient sur « L’impact de la technologie et des nouveaux médias sur les députés. La première, présidée par Carolyn Bertram (île du Prince-Édouard) comportaient des exposés de Blair Armitage, greffier principal, communications, Sénat du Canada et Jeannine Richard (Québec) qui a remplacé François Ouimet (Québec), le conférencier prévu au programme retenu par des raisons familiales. L’autre exposé a été présenté par Steve Patten, professeur à l’Université de l’Alberta. Cette seconde session était présidée parDale Graham du Nouveau-Brunswick.

Brenda O’Neill, professeure à l’Université de Calgary a traité du thème « La représentation des femmes au sein des législatures canadiennes », lors d’une session présidée par Pearl Calahasen (Alberta).

Hunter Tootoo, président de l’Assemblée législative du Nunavut, a présidé un débat sur les « Nouveautés en ce qui concerne le dévoilement public des dépenses des députés » avec George Rogers (Alberta), Andrew Younger (Nouvelle-Écosse) et Jane Groenewegan (Territoires du Nord-Ouest)

Le directeur de l’Institute for Public Economics de l’Université de l’Alberta, Robert Ascah, a présenté un exposé sur le thème « Tendances dans le domaine du marché du travail : la planification pour la main-d’œuvre de demain ». La session était présidée par Warren Steinley (Saskatchewan)

La dernière session portait sur « Les attentes et les exigences des nouveaux députés pour leur rôle parlementaire » et était présidée parWade Verge (Terre-Neuve-et-Labrador). Les conférenciers étaient Hal Perry (l’île du Prince-Édouard), Blake Pedersen (Alberta) et Victoria Jurgens (Saskatchewan)

Tout au long de la semaine, les délégués ont pu bénéficier à maintes reprises de l’hospitalité albertaine, notamment à l’occasion de l’inauguration du Fantasyland Hotel au West Edmonton Mall, d’un déjeuner à la McKay Avenue School et de dîners au Northlands Park et au Fort Edmonton Park.

Une journée était réservée à des visites parmi lesquelles les délégués pouvaient choisir : une visite à pied du vieux quartier de Strathcona, une descente en canot de la rivière Saskatchewan, une visite de Musée Reynolds Alberta ou une visite de Fort McMurray et des sables bitumineux de l’Alberta.

Les délégués ont remercié le président Zwozdesky et son personnel pour leur dévouement et les efforts déployés pour organiser cette conférence très réussie. L’an prochain la 52e Conférence régionale canadienne de l’APC aura lieu au Nouveau-Brunswick.

Conférence de Femmes parlementaires du Commonwealth

La Section canadienne du réseau Femmes parlementaires du Commonwealth a tenu sa conférence annuelle à Edmonton immédiatement avant la 51e Conférence de l’APC. Les membres du comité directeur (un par assemblée législative) se sont réunis le 14 juillet pour discuter des sujets qui seront abordés par FPC l’an prochain.

Le lendemain, la présidente, Myrna Dreidger (Manitoba) a présenté son rapport à la conférence annuelle. Ont suivi trois exposés : tout d’abord, la première ministre Alison Redford a traité de « La politique au féminin ». Puis est venue Leslie Scorgie, auteure du grand succèsRich by Thirty: A Young Adult’s Guide to Financial Services. La dernière conférencière était Margaret Bateman, co-fondatrice et PDG de Calder Bateman, organisme qui offre un éventail de services d’experts en politiques publiques in Alberta.

Tous les exposés visaient l’objectif principal de FPC, à savoir encourager les jeunes femmes à entrer en plus grand nombre dans la vie politique et leur fournir une aide concrète pour briguer des postes d’élus.

Dixième colloque parlementaire canadien

Du 2 au 8 juin 2013, la Section fédérale de l’Association parlementaire du Commonwealth a organisé un colloque sur le thème « Renforcement de la démocratie et rôle des parlementaires: problèmes et solutions », à l’intention de 21 délégués de tout le Commonwealth. Le colloque était animé par Joe Preston, président de la section canadienne.

Les sections représentées étaient celles de la Gambie, du Lesotho, de la Namibie, du Cap-Nord, des Seychelles, du Bangladesh, du Pakistan, du Sri Lanka, de Jersey, d’Écosse, des Bermudes, des Îles Vierges britanniques, de Jamaïque, de Trinité-et-Tobago, d’Inde et des Kiribati. Les États australiens de Victoria et d’Australie-Méridionale ainsi que les sections canadiennes de l’Alberta et du Yukon étaient également représentés. Au cours du colloque qui a duré 6 jours, les thèmes suivants ont été abordés.

Survol du rôle et du fonctionnement du Parlement canadien

  • Mark Audcent, légiste du Sénat
  • Marc Bosc, sous-greffier de la Chambre des communes

Le Commonwealth et le rôle de l’APC

  • Andrew Imlach, directeur des Communications et de la recherche, bureau principal du secrétariat de l’APC

La scène politique canadienne

  • La sénatrice Joan Fraser
  • Russ Hiebert, député

Les comités parlementaires : forces et faiblesses

  • Le sénateur Raynell Andreychuk
  • Joe Preston député

Le financement des élections

  • Le sénateur David P. Smith

Le fonctionnement d’un bureau de député

  • Bev Shipley, députée
  • Brian Masse, député

Démocratie, droits de la personne et développement

  • Chris Alexander, député et secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale

Les médias ont-ils usurpé le travail de représentation des parlementaires

  • Le sénateur Jim Munson
  • Chris Cobb, rédacteur principal du Ottawa Citizen et vice-président de l’Association des journalistes du Commonwealth

Intéresser les citoyens : ressources et outils

  • Ed Holder, député
  • Carolyn Bennett, députée, M.D.

Rejoindre les électeurs : la représentation de circonscriptions pluralistes

  • Rathika Sitsabaiesan, députée
  • Devinder Shory, député

Influencer les gouvernements et réglementer l’influence : le Parlement et les lobbyistes

  • Don Boudria (ancien ministre et député), conseiller principal, Hill & Knowlton Canada

Compte tenu des très nombreuses activités en fin de session parlementaire, il a fallu modifier le programme à la dernière minute. Par exemple, c’est le sénateur Andreychuck qui a pris la parole lors de la session sur « Le rôle des caucus des partis » au lieu des conférenciers prévus, retenus en Chambre par des votes.

La session finale était consacrée à des sujets suggérés par des délégués :

Terry Stephens (Australie méridionale), Présidence des comités

Sebastien Pillay (Seychelles), Parlement et processus budgétaire

Paul S. Koqo (Lesotho), Comités des comptes publics

Kagisho David Molusi (Cap-Nord), Consolider les bureaux de circonscription

Kenneth Bascome (Bermudes), Le jeu, les élections à date fixe et lajustice réparatrice

Richard Parchment (Jamaïque), Corruption, diversité des sexes et autres au Parlement

Fazilatun Nasa Bappy (Bangladesh), Démocratie et saine gouvernance au Bangladesh

Steven Herbert (Victoria, Australie), Utilisation des projets de loi d’initiative parlementaire

Lesaoana Peete (Lesotho), le Sénat

Syed Zafar Ali Shah (Pakistan), Démocratie et Parlement au Pakistan

Shehan Asaka Semasinghe (Sri Lanka), Manque de confiance à l’égard des représentants élus.

Les délégués ont pu assister à la période de questions à la Chambre et au Sénat et assister à une visite guidée du Musée canadien des civilisations. Ils ont également assisté à des activités sociales comme la réception organisée par Susan Truppe, secrétaire parlementaire pour la condition féminine et représentante fédérale pour la Section canadienne du réseau de femmes parlementaires du Commonwealth. Les Présidents du Sénat et de la Chambre ont organisé un déjeuner et la section canadienne de l’APC, un diner d’adieu.

Le Colloque a illustré une fois encore l’utilité du dialogue avec des législateurs de tous les coins du Commonwealth.

Nouvelle présidente de l’assemblée de Colombie-Britannique

À l’issue des élections provinciales du 14 mai 2013, Linda Reid a été élue présidente de l’Assemblée législative de Colombie-Britannique à l’occasion de la réunion tenue par cette dernière le 25 juin 2013.

Mme Reid a été élue pour la première fois à l’Assemblée législative en 1991 pour représenter la circonscription de Richmond-Est, puis elle a été réélue en 1996, 2001, 2005 et 2009 et 2013.

Mme Reid a obtenu un baccalauréat en éducation ainsi qu’une maîtrise spécialisée en éducation, auprès des étudiants exceptionnels ou en difficulté, en acquisition linguistique et en administration publique à l’Université de Colombie-Britannique. Avant d’être élue à l’Assemblée législative, elle a travaillé comme thérapeute langagière, enseignante et administratrice au district scolaire de Richmond.

Mme Reid a été présidente provinciale de l’organisme Chiens guides canadiens pour aveugles et directrice de la Garden City Hospice Society. Elle a en outre joué un rôle actif à la chambre de commerce de Richmond, au sein de l’Association d’affaires Asie-Pacifique, au Conseil canadien de l’enfance exceptionnelle et au Comité du tribunal de la famille de Richmond. Elle est membre fondatrice du Club Lions de Richmond Chinatown et a été présidente du conseil d’administration du Parlement jeunesse de la Colombie-Britannique de 1986 à 1991.

Mme Reid a été nommée ministre d’État du Développement de la petite enfance le 5 juin 2001 et ministre d’État responsable des services de garde en 2005. Elle été nommée vice-présidente en juin 2009, fonctions qu’elle a occupées jusqu’à sa nomination au poste de présidente. Elle remplace Bill Barisoff, qui ne s’est pas présenté aux dernières élections.