Activités de l’APC : La scène canadienne Vol 36 No 4

Activités de l’APC : La scène canadienne

Séminaire régional canadien de l’APC

Le 35e Séminaire régional canadien de l’Association parlementaire du Commonwealth s’est tenu à St. John’s (Terre Neuve et Labrador) du 31 octobre au 3 novembre 2013. Cinq séances de travail y ont été présentées. Le séminaire a accueilli 43 délégués, dont des représentants de la Chambre des communes et de chacune des provinces ainsi qu’un des territoires (Nunavut). L’animateur était l’honorable Ross Wiseman, député et président de la Chambre d’Assemblée de TerreNeuve-et-Labrador.

La première séance de travail a porté sur l’urbanisation et la démographie. Le conférencier était Robert Greenwood, Ph.D., de l’Université de Warwick. Il a été directeur et sous-ministre adjoint aux ministères de la Politique de développement économique à Terre-Neuve-et-Labrador et en Saskatchewan, et a enseigné, consulté, publié et présenté abondamment sur ces questions. Le député Douglas Horne, vice-président de l’Assemblée législative de la ColombieBritannique, a animé la séance.

La deuxième séance, présentée par Jackie Janes, a traité du changement climatique. Mme Janes travaille depuis plus de 12 ans dans le domaine du changement climatique, y compris à titre de négociatrice internationale sur le changement climatique pour le gouvernement britannique, à la tête d’une équipe responsable de l’amélioration de l’efficacité énergétique et de la réduction des émissions au R.-U. Elle est également conseillère spéciale auprès du premier ministre de TerreNeuveetLabrador et directrice de l’Office of Climate Change, Energy Efficiency and Emissions Trading, un organisme central du Conseil exécutif. L’animatrice était Deborah Deller, greffière à l’Assemblée législative de l’Ontario.

Le thème de la troisième séance : « Le vieillissement de la population : un changement de paradigme – Problème grave ou occasion à saisir? » a été présenté par Suzanne Brake. Mme Brake a élaboré et donné de nombreux cours à l’Université Memorial et elle participe activement à l’actuelle mise en œuvre du cadre de travail de la politique sur le vieillissement en santé de la province. Elle est présentement directrice à la Division du vieillissement et des aînés du ministère de la Santé et des Services communautaires. Dale Graham, président de l’Assemblée législative du NouveauBrunswick, a animé cette séance.

La quatrième séance de travail s’intitulait « Amélioration de la responsabilité financière en ColombieBritannique ». Les conférenciers étaient Neil Ferguson, viceprésident de l’Assemblée législative de la ColombieBritannique, le greffier de l’Assemblée législative de la NouvelleÉcosse ainsi que David Cochrane, président de la Tribune de la presse, Chambre de l’Assemblée de Terre-Neuve-et-Labrador, et journaliste aux affaires provinciales à la CBC. L’animateur était Wade Verge, vice-président de la Chambre d’Assemblée de TerreNeuveetLabrador.

La dernière séance de travail avait pour thème : «  La tradition parlementaire et les attentes modernes : La coexistence estelle possible? ». La conférencière était Patricia Chaychuk, greffière à l’Assemblée législative du Manitoba, et l’animateur était le président de l’Assemblée législative de l’Alberta, Gene Zwozdesky.

En plus d’assister à ces séances de travail, les délégués ont eu l’occasion de goûter à l’hospitalité des Téneliens. Par exemple, ils ont eu droit à une réception de bienvenue à Government House offerte par le lieutenantgouverneur Frank F. Fagan, et ils ont visité le Lieu historique national du Canada de l’Édifice-du-Câble, à Bay Roberts, bâtiment construit au début du XIXe siècle à titre de relais principal entre le réseau nord-américain et le réseau européen de la Western Union Telegraph Company. Le bâtiment abrite maintenant l’hôtel de ville de Bay Roberts, le musée « Road to Yesterday » et la galerie d’art Christopher Pratt.

En outre, la Légion royale canadienne, secteur riverain de Bay Roberts, a organisé une soirée mettant en valeur la culture de TerreNeuveetLabrador par des sketches, de la musique et une dégustation de fruits de mer, le tout dans une ambiance détendue.

Nouveaux présidents en Nouvelle Écosse et au Nunavut

Les deux nouveaux présidents étaient élus pour la première fois à leur Assemblée législative respective.

En NouvelleÉcosse, Kevin Murphy, député de la circonscription d’Eastern Shore, a été élu à titre de président de l’Assemblée législative de la NouvelleÉcosse le 24 octobre 2013. Il s’était présenté pour la première fois à l’élection provinciale du 8 octobre.

Le président Murphy est diplômé de l’Université St. Mary’s (B.Sc.C., 1992). Il a été propriétaireexploitant de KSM Entertainment Pro DJ Services de 1989 à 2007 et occupe aujourd’hui le mêmes fonctions chez Shop the Shore. Il a œuvré auprès de plusieurs organismes communautaires, dont la Commission des loisirs d’Eastern Shore, le département des pompiers volontaires de Musquodoboit Harbour, le club de hockey Eastern Shore Jr Mariners, la Fondation Rick Hansen, le Kevin Murphy Hockey Fund, l’Association canadienne des paraplégiques (N.É), le comité consultatif Access-a-Bus de Metro Transit et la fondation de l’hôpital Twin Oaks The Birches.

Il est le premier élu paraplégique à occuper la fonction de président de l’Assemblée législative de la NouvelleÉcosse, remplaçant Gordie Gosse.

Au Nunavut, le nouveau président est le député d’Amittuq, George Qulaut, élu par acclamation le 16 novembre 2013, à l’issue de l’élection du 29 octobre. M. Qulaut briguait les suffrages pour la première fois.

M. Qulaut a siégé à la Commission de mise en œuvre du Nunavut de 1994 à 1999. Il a été pendant 14 ans gestionnaire des opérations au Laboratoire de recherche sur l’Est de l’Arctique, traitant avec des chercheurs et des scientifiques des quatre coins de la planète. Il a également exercé trois mandats à titre de directeur de l’Association des Inuits de Qikiqtani, à Igloolik. Il a travaillé de concert avec le conseil des lieux et monuments historiques nationaux et a participé au projet sur l’histoire orale à Igloolik. M. Qulaut a à cœur de préserver la culture et la langue inuites. Il remplace Hunter Tootoo, qui ne s’était pas représenté à la dernière élection.