Activités de l’APC : La scène canadienne Vol 37 No 1

Activités de l’APC : La scène canadienne

Conférence des présidents d’assemblée du Canada

Du 30 janvier au 2 février dernier, plus de 60 délégués et invités des provinces et territoires se sont réunis à Ottawa à l’occasion de la 31eConférence des présidents d’assemblée du Canada.

Le 30 janvier, les invités à la Conférence, qui était organisée conjointement par les Présidents Andrew Scheer et Noël A. Kinsella, ont été accueillis et salués par le Sénat et la Chambre des communes, à l’issue des déclarations de sénateurs, dans le premier cas, et de la période des questions, dans le second.

Le premier jour complet de la Conférence a commencé par une visite de courtoisie au gouverneur général, Son Excellence le très honorable David Johnston, à Rideau Hall. Au retour des délégués sur la Colline du Parlement, le Président Kinsella a présenté ses réflexions sur le rôle critique du Sénat au sein du Parlement bicaméral du Canada (réflexions également publiées dans ce numéro). Lors d’une discussion subséquente présidée par l’honorable Dale Graham, Président de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, des délégués de certaines provinces en faveur d’une réforme ou de l’abolition pure et simple de cette chambre ont avancé des contrearguments. Tous attendent avec intérêt la position de la Cour suprême à l’égard de la réforme du Sénat.

Lors d’une session présidée par l’honorable Carolyn Bertram, Présidente de l’Assemblée législative de l’ÎleduPrinceÉdouard, sur les avantages et les inconvénients d’assujettir la cité législative à l’autorité et à la responsabilité du Président et de l’administration du Parlement, la présentation faite par l’honorable Dan D’Autremont, Président de l’Assemblée législative de la Saskatchewan, a suscité beaucoup de discussions. Cette présentation portait sur les diverses procédures utilisées par les parlements du Canada pour surveiller leurs terrains et leurs activités. De nombreux délégués ont évoqué les problèmes auxquels se heurtent les administrateurs des assemblées législatives lorsqu’ils demandent des fonds pour le fonctionnement général ou les rénovations aux députés, qui s’exposent à des conséquences politiques s’ils approuvent les dépenses.

Lors d’une troisième session présidée par le vice-président de l’Assemblée législative de l’Ontario Bas Balkissoon, l’honorable Daryl Reid, Président de l’Assemblée législative du Manitoba, et l’honorable Jacques Chagnon, Président de l’Assemblée nationale du Québec, ont parlé des problèmes de sécurité des assemblées législatives. Plusieurs anecdotes ont été racontées à propos des menaces à la sécurité, des manquements et des services de protection en place. Certains ont fait remarquer que l’emplacement géographique et la population peuvent poser des problèmes particuliers dans certaines provinces et certains territoires.

Le 1er février, sous la direction de l’honorable Linda Reid, Présidente de l’Assemblée législative de la ColombieBritannique, et de l’honorable Ross Wiseman, Président de l’Assemblée législative de TerreNeuveetLabrador, qui agissait aussi à titre de présentateur, les délégués ont lancé des idées en vue des futurs colloques et conférences régionales de l’APC. De l’avis des participants, les discussions doivent être intéressantes, pertinentes, informatives, non partisanes et spécialisées ou plus générales, selon l’auditoire visé.

Lors d’une séance présidée par l’honorable David Laxton, Président de l’Assemblée législative du Yukon, sur le rôle du Président par rapport au rôle des partis dans la gestion de la Chambre, le Président Scheer a parlé de quelques décisions qu’il avait rendues récemment au sujet des privilèges de parole des députés. Il a beaucoup été question, ensuite, des procédures de gestion de la période des questions dans les différentes assemblées législatives.

Enfin, lors d’une session qui a intéressé bon nombre des parlementaires présents, l’honorable Jackie Jacobson, Président de l’Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest, a parlé de certains des programmes d’aide offerts aux députés de sa région. Dans les discussions qui ont suivi, sous la direction de l’honorable Gene Zwozdesky, Président de l’Assemblée législative de l’Alberta, les délégués ont insisté sur le stress engendré par leurs fonctions uniques et sur l’importance d’une bonne santé mentale et physique. Des différences considérables ont été constatées entre les services offerts dans les diverses législatures.

Outre les travaux plus officiels, les participants ont eu le plaisir d’assister à un match de hockey des Sénateurs d’Ottawa, à l’ouverture de Bal de Neige ainsi qu’à des réceptions organisées par Gary W. O’Brien, greffier du Sénat et greffier des Parlements, Audrey O’Brien, greffière de la Chambre des communes, ainsi que les Présidents Scheer et Kinsella. Le programme parallèle organisé à l’intention des invités des délégués a également été fort apprécié.