Extension communautaire : Mettre en valeur le Parlement

Extension communautaire : Mettre en valeur le Parlement

Grâce au programme d’extension communautaire offert par la Direction du protocole parlementaire et des relations publiques de l’Assemblée législative de l’Ontario, Queen’s Park permet aux collectivités et aux écoles de profiter de son expérience sans être limitées par des obstacles financiers et géographiques. Les participants acquièrent une expérience pratique et apprennent les rouages du Parlement de l’Ontario, les responsabilités des trois ordres de gouvernement et ce qu’est l’engagement civique.

Découvrir les responsabilités du gouvernement et le déroulement des processus électoral et législatif est une chose que tout Ontarien devrait faire. Malheureusement, le coût du déplacement empêche de trop nombreux résidents de se rendre à leur assemblée fédérale, provinciale ou territoriale afin d’y découvrir par eux-mêmes comment fonctionne un corps législatif. Afin de surmonter l’obstacle de la distance, l’Assemblée législative de l’Ontario a mis sur pied le programme d’extension communautaire. Des groupes d’enfants, de jeunes adultes et d’étudiants en anglais, langue seconde (ALS) s’y voient offrir la possibilité d’apprendre les rudiments du processus parlementaire. S’appuyant sur les connaissances que possèdent déjà les participants, ce programme vise à combler leurs lacunes d’une façon qui soit à la fois instructive et distrayante.

Depuis le lancement du projet pilote, en décembre 2012, le programme, se déplaçant de ville en ville, petite ou grande, a été offert à plus de 2 300 Ontariens. Le programme connaît tout particulièrement du succès depuis l’année dernière lorsqu’un grand nombre d’écoles, de groupes et d’organisations communautaires, tels que la fonction publique de l’Ontario, ont découvert ce service gratuit. Heather Tulipano, enseignante en sixième année à Orillia, n’a découvert l’existence de ce programme que lors de sa participation au Forum des enseignants, programme de perfectionnement professionnel destiné aux enseignants du primaire et du secondaire, à Queen’s Park, à Toronto, en 2014. « Le coût des transports scolaires est devenu un facteur déterminant, explique-t-elle. Alors, quand j’ai découvert le programme d’extension et appris qu’il ne nous coûterait rien, ce fut pour moi comme décrocher le gros lot. »

Le programme d’extension permet aux participants de faire l’expérience d’une visite à Queen’s Park sans avoir à se rendre sur place. Outre que cela permet d’économiser du temps et de l’argent en matière de transports, les participants se sentent plus à l’aise pour poser des questions dans un environnement moins intimidant. La classe de sixième année de Heather Tulipano, par exemple, a accueilli le programme dans son école en juin 2015. Elle a ainsi appris les responsabilités des trois ordres de gouvernement existant au Canada. Encadré par deux agents d’information, le groupe d’une trentaine d’élèves a commencé la séance par un jeu de correspondances qui lui a permis de découvrir les rôles et responsabilités des administrations municipales, ainsi que des gouvernements provinciaux et fédéral. Puis la classe a regardé un enregistrement du député provincial local, Garfield Dunlop (Simcoe-Nord), faisant une déclaration lors d’une récente période des questions. Chaque fois que le programme est offert dans une école ou dans une communauté, le député provincial local est avisé du moment où se déroulera la séance de deux heures afin qu’il puisse être présent si son emploi du temps le lui permet. La séance des élèves s’est achevée par un débat fictif similaire à ceux qu’ils peuvent voir se dérouler à l’Assemblée législative de l’Ontario.

L’objet du débat, choisi par les élèves de sixième année, était de savoir si les élèves devaient ou non modifier leur code vestimentaire. S’agissant d’un enjeu que tous les élèves pouvaient comprendre, on leur a demandé d’appuyer pleinement le parti qui leur était assigné. Le Président, le sergent d’armes et le greffier ayant revêtu leurs habits – quelques robes de soie noire et quelques tricornes fournis par le programme d’extension – la masse de carton a été portée dans la classe afin de marquer le début du débat. Les élèves ont tout particulièrement été impressionnés par leurs condisciples jouant les rôles des hauts fonctionnaires de l’Assemblée. Les animateurs pensent qu’il s’agit là, pour les élèves, d’une façon amusante et interactive de participer, pour le découvrir, au fonctionnement de l’Assemblée. Lorsqu’est venu pour eux le moment de prendre la parole, les élèves, tant du parti au gouvernement que de l’Opposition officielle, se sont vu demander de commencer leur déclaration par « Monsieur le Président… », comme les députés provinciaux doivent le faire lors des vrais débats.

Plusieurs élèves courageux ont pris la parole pour défendre leur point de vue, pour ou contre la motion examinée. Les députés du gouvernement ont défendu avec vigueur l’idée que les élèves de sexe féminin devraient avoir le droit de porter des vêtements tout aussi suggestifs que leurs condisciples masculins parce que « cela serait plus juste ». Quant à l’Opposition officielle, elle a argué que certaines familles ne peuvent se permettre d’acheter de nouveaux vêtements et que ce nouveau code vestimentaire serait « tout à fait inapproprié » à un environnement pédagogique. Le débat s’est achevé par un comptage des votes des deux bords effectué par le greffier, et la loi fictive a été modifiée : les élèves de sexe féminin seront désormais autorisées à porter des bretelles « spaghetti » à l’école. Les animateurs incitent les élèves à se démarquer dans le cadre de ces discussions qui portent sur des sujets qu’ils comprennent et qui les intéressent.

Adaptées à chaque groupe, les séances du programme sont conçues selon le programme de l’école et les intérêts particuliers des élèves visés. Ce programme est parfaitement adapté aux élèves de niveaux moyen ou intermédiaire, aux nouveaux arrivants, aux étudiants en ALS, aux organisations d’adultes et aux groupes communautaires. Le programme d’extension est disponible pour tous les âges et offert à toutes les communautés de l’Ontario qui veulent en apprendre plus sur leur Assemblée législative.

Pour de plus amples renseignements sur le programme d’extension communautaire, vous pouvez communiquer avec Réservations de visites au 416-325-0061 ou à tourbookings@ola.org.