À propos de la mace: British Columbia Vol 38 No 4

Article 1 / 13 , Vol 38 No.4 (Hiver)

Vol 38 No 4À propos de la mace: British Columbia

La troisième et actuelle masse de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique y a fait son entrée officielle le 17 février 1954 pour l’ouverture de la deuxième session de la 24e législature. Entièrement fabriquée à la main par les orfèvres Jefferies & Company de Victoria (Colombie-Britannique) en argent natif de la province, elle est plaquée en or 24 carats et pèse 11 livres. De conception traditionnelle, elle est constituée d’un long manche coiffé d’un bol profond orné d’une représentation de la couronne de saint Édouard et du monogramme royal. Sur le bol figurent les armoiries du Canada et de la Colombie Britannique, ainsi que quatre scènes en relief qui dépeignent les industries de la foresterie, de la pêche, de l’agriculture et de l’exploitation minière de la province, semblables à celles qui sont représentées sur les murales peintes sur le plafond de la Haute-Rotonde des édifices du Parlement à Victoria.

La première masse de la Colombie-Britannique, confectionnée par M. C. Bunting, était faite de bois doré sculpté et était dotée d’une couronne sculptée et d’une croix grecque. Elle a été utilisée du 17 février 1872 jusqu’en 1897. La deuxième masse, faite de laiton, a servi pour la première fois le 10 février 1898 à l’occasion de l’ouverture des édifices du Parlement. Elle était l’œuvre des frères Winslow, de Chicago. On sait que trois masses plus anciennes avaient été utilisées dans les colonies de l’île de Vancouver et de la Colombie-Britannique avant que la province adhère à la Confédération en 1872.

Aaron Ellingsen
Recherchiste de comité
Assemblée législative de la Colombie-Britannique