Le grand incendie de 1916 sur la Colline du Parlement

Article 8 / 12 , Vol 39 No. 1 (Printemps)

Le grand incendie de 1916 sur la Colline du Parlement

Dans le froid cinglant de ce 3 février 1916, alors que les députés siégeaient à la Chambre des communes en soirée, un incendie s’est déclaré à 20 h 55 dans une des étagères de la salle de lecture. Quatre minutes plus tard, le premier véhicule de pompiers est arrivé sur la Colline, au moment où s’embrasait le toit de l’édifice du Centre. À 21 h, le portier en chef de la Chambre a donné l’alerte aux députés en criant : « Le feu a pris dans la salle de lecture; tout le monde doit sortir immédiatement ! » Grâce à la présence d’esprit du bibliothécaire Michael Connolly MacCormac, qui a fait fermer les portes coupe-feu en fer, la structure n’a pas été entièrement détruite. Au coup de minuit, la cloche de la tour Victoria s’est écrasée au sol. Dès 12 h 45, le feu s’était propagé au Sénat, mais les pompiers ont réussi à sauver de nombreux objets d’art de ce côté de l’édifice. Ce n’est que vers 2 h du matin qu’ils sont parvenu à maîtriser les flammes (quoique le feu couvant a persisté jusqu’au lendemain et l’incendie a repris deux fois de plus). Le grand incendie de 1916 a fait sept morts et laissé en ruines l’édifice du Centre. La reconstruction, débutée plus tard cette même année, s’est achevée en 1922 (à part la Tour de la Paix, dont la reconstruction s’est terminée en 1927).

Sources:
Bibliothèque du Parlement
Bibliothèque et Archives Canada
Sénat du Canada