À propos de la masse : Terre Neuve et-Labrador

Article 1 / 12 , Vol 40 No 2 (Été)

À propo de la masse : Terre-Neuve-et-LabradorVol 40 No 2 

L’histoire de la masse de Terre-Neuve-et-Labrador débute avec la masse de bois peinte à la main. On estime qu’il s’agit de la masse originale remise par les autorités britanniques à la Chambre d’assemblée récemment élue en 1833.

Au tout début de la Chambre d’assemblée, les séances ont lieu à la taverne de Mary Travers au centre-ville de St. John’s. Toutefois, aucune somme n’est versée à Mme Travers pendant plusieurs mois, et ses demandes de paiement envoyées à la Chambre demeurent sans réponse. Elle prend donc les choses en main en expulsant les députés et en mettant aux enchères la masse et d’autre mobilier. Peu de temps après, Mme Travers reçoit qui lui est dû, et les articles sont retournés à la Chambre.

La masse actuelle a été offerte à Terre-Neuve-et-Labrador en 1950 par la Colombie-Britannique pour souligner l’adhésion de la province à la Confédération du Canada en 1949. Faite en argent sterling plaqué or, elle est ornée de nombreux symboles témoignant de l’unité canadienne, notamment des feuilles d’érable, des images liées à la pêche, des armoiries et l’emblème de la Colombie-Britannique (le cornouiller du Pacifique et l’oiseau-tonnerre).

La masse en bois est exposée dans la galerie publique de la Chambre d’assemblée, et le cadeau de la Colombie-Britannique est utilisé quotidiennement dans les délibérations de la Chambre d’assemblée.

Andrea Hyde
Bibliothèque législative, Chambre d’assemblée de Terre-Neuve-et-Labrador Legislative